Français

Tuchel, indigné par ses joueurs

Les eaux ne sont pas exactement calmes le long de la Seine lorsqu’elle traverse Paris. Bien qu’il ait atteint la finale de la Ligue des champions pour la première fois de son histoire et fait ce dernier saut dans la meilleure compétition européenne, ni Tuchel n’a la confiance nécessaire du conseil d’administration ni les joueurs ne semblent aller de pair avec l’entraîneur.

01/09/2020 à 17h52

HONNEUR


SPORT.es

L’entraîneur allemand était totalement contre de donner plus de vacances à son équipe après la défaite contre le Bayern, reportant ainsi leur match de Ligue 1 contre Lens le 29 août. Le PSG n’a pas encore fait ses débuts en championnat en raison de la finale de huit matchs à Lisbonne.

Tuchel voulait jouer maintenant, mais le conseil d’administration a réussi à reporter le match et l’équipe a donc eu quelques jours de congé avant de se préparer pour le début de la nouvelle saison. Au-delà de la décision que l’entraîneur du PSG n’aimait plus, certains joueurs ont pris le mot vacances à la légère et ont décidé de passer quelques jours à Ibiza. Des cas comme celui de Di María, Leandro Paredes et Neymar lui-même, qui a été vu avec Sandro Rosell.

Le PSG a rapporté, après les tests PCR pertinents, qu’il y avait trois cas possibles de coronavirus dans l’équipe, parmi lesquels précisément Di María et Paredes. L’île des Baléares n’est pas exactement un endroit très sûr pour les footballeurs qui savaient déjà ce qu’ils risquaient.

Neymar, distingué

Il ne semble pas que Neymar fasse partie de ces cas mais qu’il ait été vu à Ibiza avec de multiples photos postées sur ses réseaux sociaux a été une autre raison de la colère de Tuchel. Si la star ne donne pas d’exemple de ce que le coach prêche, il est beaucoup plus difficile de reprendre confiance perdue avec le reste de l’effectif.

Aussi avec une directive qui reste scandalisée par des décisions techniques comme laisser Mauro Icardi aux 90 minutes de la finale de Lisbonne sur le banc. 60 millions ont payé pour rester dans la propriété de l’Argentin et lâcher un Cavani qui était plus au goût de Tuchel.
Entre sifflets et flûtes, tout indique qu’à part ‘orejona’ en fin de saison, l’Allemand devra faire ses valises pour quitter Paris. Si vous n’êtes pas obligé de le faire d’abord.

.

A propos de l'auteur

admin

Leave a Comment