Frédéric Reculeau espère une réaction de son équipe à Cholet. (Photo Philippe Le Brech)

Battu à domicile par Boulogne vendredi dernier, le club de la Manche se rend à Cholet avec la ferme intention de faire un résultat. Le point avec Frédéric Reculeau.

Après deux succès à Ajaccio (1-0) et contre Bastia-Borgo (1-0), puis un nul au Puy (1-1), la bonne dynamique de l’USM Avranches a été freinée par l’US Boulogne Côte d’Opale vendredi dernier à Louis-Dior (0-1). Une défaite qui reste un peu en travers de la gorge de Frédéric Reculeau.

« On n’a pas eu la capacité de répondre aux problèmes qu’ils nous ont proposés, regrette l’entraîneur du club de la Manche. Ça va un peu nous contraindre à revoir ce qu’on avait mis en place, il faut se remettre en question. » Avec de nombreuses recrues cet été, Avranches doit en effet encore « trouver un équilibre au niveau de l’effectif, trouver de la stabilité ».

Mais au bout de seulement cinq journées, Frédéric Reculeau refuse de tirer des enseignements. « Il est impossible de faire une analyse pour l’instant, précise-t-il. Quand on voit les résultats, notamment de la dernière journée, on ne peux rien prévoir. C’est ce qui fait le charme du championnat, il est haletant. ce qui montre aussi qu’il ne faut pas laisser des points en route ! »

A commencer par Cholet ce vendredi. « C’est un club ambitieux mais je préfère me concentrer sur mon équipe, souligne l’ex-technicien de Luçon et des Herbiers. On doit se remettre sur de bons rails, montrer qu’on a la capacité d’avoir d’autres arguments que face à Boulogne. »