Après sa victoire face à Toulon, Le FCVB d'Alain Pochat est le nouveau leader du National (Photo FCVB).

Vainqueur renversant du SC Toulon sur sa pelouse du stade Armand-Chouffet (2-1), le FC Villefranche-Beaujolais a pris vendredi soir, la tête du classement de National.

En l’emportant 2 à 1 face à Toulon au terme d’une rencontre riche en émotions, le FCVB a finit par trouver la solution et est parvenu à retourner une situation mal embarquée à la pause. Les hommes d’Alain Pochat ont enchaîné avec un quatrième succès consécutif et pris contre toute attente, la tête du classement de National. ils devancent d’un petit point, le FC Pau, tombeur des Burgiens sur le même score, et l’US Dunkerque, battu pour la seconde fois consécutive par les Corses du Gazélec.

Les Avranchinais de Fred Reculeau (vainqueurs à domicile, de Lyon la Duchère, 2 à 1), les promus Cristoliens qui ont disposé de Béziers (ou plus rien ne va), et les Boulonnais de Laurent Guyot, victorieux sur le terrain du puy, sont désormais bien positionnés en haut de classement à trois point du leader.

Battu à Le Basser, par le Red Star, le Stade Lavallois est quelque peu rentré dans le rang, les « Tango » qui restent sur quatre matchs sans victoire, pointent désormais à 7 longueurs du FCVB. La situation est encore plus préoccupante pour l’ambitieux SO Cholet battu par Bastia-Borgo, 3 buts à 2, malgré un Kévin Rocheteau double buteur. Les hommes du président Erisoglu et du nouvel entraineur Erol Malkoç, s’enfoncent dangereusement dans la zone rouge, bien loin de leurs ambitions annoncées en avant saison.

Pour les pros de Quevilly-Rouen Métropole et l’AS Béziers, les résultats sont très décevants, les coachs Manu Da Costa et Mathieu Chabert, vont devoir rapidement remobiliser leurs troupes, sous peine de voir leur situation se fragiliser un peu plus.

Chez les promus Toulon et Le Puy, l’apprentissage du National est un peu compliqué, mais pour eux, ce n’est pas une surprise, ils n’ont pas d’autre ambition que de se maintenir.

Alain Pochat (entraîneur du FCVB) :  » Leur but a compliqué un peu plus la suite du match, ça les a conforté dans l’énergie supplémentaire qu’il faut pour défendre cette avance. Il a fallu que nous gardions le fil de notre jeu, ce qui est toujours compliqué. Il a fallu arriver à mettre de la justesse et ne pas se faire punir. En première mi-temps, on avait eu des situations qui montraient que l’on pouvait les mettre en défaut, ça s’est confirmé en seconde période. Cette victoire prouve que j’ai des joueurs attentifs et à l’écoute. Après la mi-temps, ils ont fait les efforts ensemble pour arracher ce succès, cela n’a pas été facile. Je leur tire un grand coup de chapeau. Mes joueurs m’étonnent. On mérite cette première place, on a volé aucun point ».